Hypnose Stress et Dépression

Stressé ou déprimé? Comment faire la différence ?

 

Le stress est positif s’il vous motive, mais il est mauvais s’il vous fatigue de manière prolongée. De nombreux facteurs peuvent contribuer au stress que vous ressentez, et ce stress peut causer des changements dans votre corps qui affectent votre santé physique, mentale et émotionnelle globale.

La dépression est plus grave et plus durable que le stress, et nécessite un autre type d’aide.
La bonne nouvelle est que la dépression se soigne. Cependant, ce n’est pas quelque chose que vous pouvez extraire hors de vous-même, il est donc important d’obtenir de l’aide. Comment faire la différence entre le stress et la dépression? Les deux peuvent vous affecter de la même manière, mais il y a des différences clés. Les symptômes de la dépression peuvent être beaucoup plus intenses. Ils durent au moins deux semaines. La dépression provoque de puissants changements d’humeur, tels qu’une profonde tristesse et un désespoir. Vous pouvez vous sentir épuisé et vous sentir incapable d’agir.

Quels sont les symptômes de la dépression ?

Les symptômes les plus communs sont le retrait social, la tristesse ou le désespoir, un manque d’énergie et d’envie. La motivation est en berne, la prise de décision est difficile, on peut être irritable et agité. Il peut y avoir une baisse d’appétit, ou au contraire on grignote plus pour s’apaiser. Le sommeil est perturbé et il est moins réparateur.  On rumine des pensées négatives. Des problèmes de concentration et de mémoire apparaissent. Un sentiment de mal être ou de culpabilité s’installe. Il peut y aussi y avoir de la colère voir de la rage.

Il peut aussi y avoir le sentiment que l’on est incapable de surmonter les difficultés dans sa vie. Voire des pensées suicidaires.

Quels sont les symptômes du stress ?

Certains symptômes peuvent ressembler à ceux de la dépression. Il y a les troubles du sommeil et les problèmes qui en découlent comme la baisse de concentration et les troubles de la mémoire. Le stress peut avoir un impact sur l’appétit, certaines personnes ne mangeront plus, d’autre moins. Il y a aussi le sentiment de se sentir dépassé. Bien sur il y a de la nervosité, de l’anxiété, un sentiment de frustration voire de colère. L’impression qu’on ne pourra pas faire face.
L’anxiété peut aussi se cumuler avec la dépression. Pourtant le stress ou l’anxiété peuvent se réduire plus rapidement.

Comment soigner la stress?

Les conseils les plus courants, qui ont fait leurs preuves, sont par exemple de faire de l’exercice plus régulièrement, ce qui est bon pour oxygéner le corps et le cerveau.
La réduction de la consommation de café ou d’autres excitants permet de baisser le niveau d’anxiété et permet d’avoir des nuits de sommeil plus longues.

L’aide d’un thérapeute spécialisé permet de retrouver un équilibre et de découvrir les éléments stresseurs, pour pouvoir soit les éliminer soit les gérer de manière plus efficace.

L’allègement du planning et des exigences sont de bons alliés, car il est utile de concentrer son attention uniquement sur les choses urgentes et importantes. Certaines choses importantes peuvent attendre et certaines urgences ne sont pas si importantes. Il est possible ainsi de rendre les choses plus digestes au quotidien et de moins charger son esprit avec des choses du futur qui ne sont pas encore advenues.

Chercher l’aide d’un spécialiste tel un psychologue ou un psychothérapeute peut être utile pour trouver des actions pratiques à mettre en place rapidement afin d’éviter que le stress ne se transforme en burn-out, c’est-à-dire un état d’épuisement dont un des symptômes est la dépression.

La pratique de l’hypnose et de l’autohypnose est efficace pour le traitement de l’anxiété. Cela permet de faire baisser l’intensité du stress et de mettre en place toutes les actions requises pour éviter la rechute.

Comment soigner la dépression ?

Etre déprimé peut vous faire vous sentir impuissant. Mais ce n’est pas le cas. Avec l’aide d’une thérapie et parfois des médicaments, il y a un nombre de choses à faire pour s’en sortir. Mas il faut garder en tête qu’il faut se donner le temps de la guérison. Tout ne dépend pas de la volonté car on ne peut se forcer à aller mieux. Se forcer à aller mieux pourrait aggraver la situation.

L’établissement d’une routine quotidienne calme et douce peut vous aider à vous remettre sur la bonne voie.
La mise en place d’objectifs minimaux quotidiens faciles à atteindre permet graduellement de retrouver confiance.
L’exercice régulier semble aider le cerveau à se reconfigurer de manière positive. En effet des études récentes affirment que la marche permet de générer des endorphines, l’hormone du bien-être et de régénérer les neurones perdus lors de l’épisode dépressif.

Concernant la nourriture, il n’y a pas de régime magique qui soignerait la dépression. Mais c’est une bonne idée de faire attention à son alimentation. Si la dépression a tendance à faire trop manger, prendre le contrôle de son alimentation aidera à se sentir mieux. Les aliments sources Oméga 3 peuvent avoir un impact positif sur le fonctionnement du cerveau.

Il est conseillé d’apporter des améliorations à son mode de vie. Par exemple se coucher et se lever à la même heure tous les jours. Les siestes sont à éviter. Les distractions sont à bannir de la chambre à coucher- pas d’ordinateur et pas de télévision.

Il est recommandé de canaliser les pensées négatives par le biais d’exercices qu’un thérapeute formé à ces techniques peut vous enseigner. Canaliser ne veux pas dire bloquer. Car l’évitement des émotions ne font que les amplifier.
Il est conseillé de faire de nouvelles expériences. Essayer quelque chose de nouveau modifie les niveaux de dopamine [la substance chimique du cerveau], qui est associée au plaisir et à l’apprentissage.

Même déprimé, il est important de faire ce qu’on aime. Et si rien ne semble plus amusant ? « Ce n’est qu’un symptôme de la dépression ». Il faut continuer à essayer. Le plaisir se réapprend pas à pas.

La méditation et l’autohypnose sont de bonnes alliées pour vaincre la dépression. Car se centrer sur le présent permet ne serait-ce qu’un instant d’éviter de ruminer les erreurs et les regrets du passé et d’anticiper un futur peint en noir par l’esprit déprimé.

l

Quelles thérapies pour soigner la dépression ?

Il est à noter que l’introspection peut encourager les ruminations plutôt que de les apaiser. De même une approche trop positiviste peut être en décalage avec l’état de la personne qui est incapable de penser positivement.

L’hypnose peut être une aide mais doit être pratiquée dans le cadre d’une psychothérapie plus globale. Les approches telles que les Thérapies comportementales et cognitives et les Thérapies brèves systémiques sont des approches centrées sur le présent et la personne. Ce type d’approche pragmatique donne les meilleurs résultats. L’approche systémique prend en compte les pensées, les émotions, les comportements tout comme les TCC, mais elle s’intéresse aussi aux interactions de la personne. Car nous sommes tous en interaction avec nous-mêmes, nos pensées, nos émotions, nos problèmes. Nous sommes aussi en interaction avec notre environnement et les autres êtres humains. Ces interactions font partie intégrante de la vie. Mais la façon d’interagir dans beaucoup de cas participe au problème. C’est pourquoi l’approche systémique s’intéresse aussi aux autres acteurs du problème que sont les proches. Car souvent démunis, ils ne savent pas comment se comporter avec un individu dépressif.
Les proches peuvent s’ils le souhaitent devenir co-thérapeutes et apprendre de nouveaux comportements permettant de remettre de la souplesse là où les choses se rigidifiaient.

Le but du thérapeute systémique est de bloquer les cercles vicieux qui empêchent une régulation naturelle de se remettre en place. Prenons l’image d’un barrage de troncs d’arbre sur une rivière. Enlever le bon tronc peut faire céder le barrage. Le thérapeute systémique enquête jusqu’à trouver le point de blocage, dès lors il proposera une action concrète à mener, et lorsque que les choses se fluidifieront, il commencera l’état de consolidation du changement pour qu’il devienne pérenne.

Que peut apporter l’hypnose face à la dépression ?

L ‘hypnothérapie est ce qu’on appelle une thérapie complémentaire. Une personne peut utiliser l’hypnothérapie en complément d’autres traitements pour la dépression pour améliorer un sentiment général de bien-être, améliorer l’humeur, et stimuler les émotions positives.
Une personne souffrant de dépression éprouve une grande variété d’émotions. Selon l’Université du New Hampshire, l’hypnothérapie peut aider une personne à apprendre à réduire ou mieux contrôler les sentiments d’anxiété, de stress et de tristesse. L’hypnothérapie est également utilisée pour traiter les comportements négatifs qui pourraient aggraver la dépression d’une personne. Ces comportements peuvent inclure le tabagisme et de mauvaises habitudes alimentaires et de sommeil.

Si cet article vous a intéressé veuillez le partager sur les réseaux sociaux :

Joindre Sébastien Scheidt, Psychopraticien Systémique et Hypnothérapeute à Metz :